ALI ZIRI, TROIS ANS APRES, LE COMBAT POUR LA VÉRITÉ ET LA JUSTICE CONTINUE !

COLLECTIF « VÉRITÉ ET JUSTICE POUR ALI ZIRI »

IMG00643-20110611-1221

                LE COMBAT POUR LA VÉRITÉ
                  ET LA JUSTICE CONTINUE !

                ARGENTEUIL N’OUBLIE PAS !

Mobilisation contre les violences et l’impunité policières

Le collectif « VÉRITÉ ET JUSTICE POUR ALI ZIRI », composé de citoyens et d’organisations associatives, syndicales et politiques, vous invite à participer au :

        RASSEMBLEMENT DE COMMÉMORATION

               LE SAMEDI 9 JUIN 2012, À 14H

                   ANGLE DE LA RUE ANTONIN-GEORGES-BELIN ET DU BD JEANNE D’ARC, PRÈS MAIRIE D’ARGENTEUIL (95)

En hommage à la mémoire de Mr Ali Ziri, retraité (69 ans), mort suite à son interpellation par la police nationale d’Argenteuil le 9 juin 2009.
Tous les éléments de l’expertise médicale confirment que des violences policières sont à l’origine du décès d’Ali Ziri. Et pourtant, rien n’a bougé !
Pire encore, tous les actes demandés par les avocats, comme l’audition des témoins et des policiers par un juge d’instruction ainsi que la reconstitution des faits ont été refusés.

L’instruction close, le Procureur de la République a rendu son réquisitoire de « non lieu » le 14 décembre 2011. Il appartient maintenant au juge d’instruction de suivre ou de ne pas suivre ce réquisitoire.

Soyons nombreux aux côtés de la famille d’Ali Ziri dans leur combat contre ce déni de justice. Nous pensons aussi, à Arezki Kerfali, ami d’Ali Ziri, témoin du drame et victime lui aussi des violences policières.

COLLECTIF « VÉRITÉ ET JUSTICE POUR ALI ZIRI »

Pour plus d’infos, contactez l’ATMF au 01 39 82 81 48

Email collectifaliziri@yahoo.fr
Blog http://collectif-ali-ziri.over-blog.com

ILS VEULENT ENTERRER LA VERITE!

Suite au décès de Monsieur Ali Ziri, 69 ans, mort à Argenteuil, le 11 juin 2009,

Suite à « un arrêt cardio-circulatoire d’origine hypoxique, généré par suffocation et appui dorsal », dit l’Institut médico-légal de Paris, le 24 juillet 2009,

Suite à son interpellation par la police nationale d’Argenteuil, 2 jours avant, le 9 juin 2009, avec son ami Arezki Kerfali,

Suite au « manque de discernement des policiers interpellateurs qui n’étaient pas sans conséquence
sur l’état de santé de Monsieur Ziri » et suite au « traitement inhumain et dégradant », selon l’avis de la C.N.D.S., dont ont été victimes les deux sexagénaires,

Suite au refus des juges d’instruction d’auditionner les policiers interpellateurs,
Et suite à la plainte pour outrage déposée par ces mêmes policiers contre Monsieur Kerfali, victime pourtant, et témoin du drame, appelé ainsi à comparaître au tribunal de Pontoise, le jeudi 8 mars 2012 à 9 heures,

Suite au non-lieu requis par le Parquet de Pontoise le 6 janvier 2012, dans « l’affaire Ali Ziri »,

Suite à l’injonction du Préfet du Val d’Oise faite à la mairie d’Argenteuil de bien vouloir procéder au retrait de la plaque en hommage à Ali Ziri, posée par le collectif avec le soutien appuyé, faut-il le rappeler, de la municipalité, le 14 janvier 2012,

Suite enfin à la dépose de cette plaque commémorative par cette même municipalité, le 1er février 2012,

Le collectif « Vérité et Justice » pour Ali Ziri, composé d’une trentaine d’organisations politiques, syndicales et associatives, et de citoyens, appelle à une marche de protestation, le samedi 11 février 2012, à 14 heures, qui partira du parc de la mairie d’Argenteuil en direction de la Sous-préfecture.
SOYONS NOMBREUX !

Non, la vérité ne peut et ne doit pas être enterrée !

Le collectif Ali Ziri