PETITION POUR MONSIEUR ARESKI

Bonjour,

pour demander la relaxe pure et simple d’Arezki KERFALI, compagnon d’ALI ZIRI, paix à son âme.

Pour Rappel, le procès de M. KERFALI interviendra le 18 octobre prochain devant le Tribunal de Grande Instance de Pontoise à 9h00, il comparait pour outrage.

Merci de signer la pétition et de la diffuser dans vos réseaux.

http://www.petitionduweb.com/Petition_petition_pour_la_relaxe_de_monsieur_arezki_kerfali-25498.html

ALI ZIRI, TROIS ANS APRES, LE COMBAT POUR LA VÉRITÉ ET LA JUSTICE CONTINUE !

COLLECTIF « VÉRITÉ ET JUSTICE POUR ALI ZIRI »

IMG00643-20110611-1221

                LE COMBAT POUR LA VÉRITÉ
                  ET LA JUSTICE CONTINUE !

                ARGENTEUIL N’OUBLIE PAS !

Mobilisation contre les violences et l’impunité policières

Le collectif « VÉRITÉ ET JUSTICE POUR ALI ZIRI », composé de citoyens et d’organisations associatives, syndicales et politiques, vous invite à participer au :

        RASSEMBLEMENT DE COMMÉMORATION

               LE SAMEDI 9 JUIN 2012, À 14H

                   ANGLE DE LA RUE ANTONIN-GEORGES-BELIN ET DU BD JEANNE D’ARC, PRÈS MAIRIE D’ARGENTEUIL (95)

En hommage à la mémoire de Mr Ali Ziri, retraité (69 ans), mort suite à son interpellation par la police nationale d’Argenteuil le 9 juin 2009.
Tous les éléments de l’expertise médicale confirment que des violences policières sont à l’origine du décès d’Ali Ziri. Et pourtant, rien n’a bougé !
Pire encore, tous les actes demandés par les avocats, comme l’audition des témoins et des policiers par un juge d’instruction ainsi que la reconstitution des faits ont été refusés.

L’instruction close, le Procureur de la République a rendu son réquisitoire de « non lieu » le 14 décembre 2011. Il appartient maintenant au juge d’instruction de suivre ou de ne pas suivre ce réquisitoire.

Soyons nombreux aux côtés de la famille d’Ali Ziri dans leur combat contre ce déni de justice. Nous pensons aussi, à Arezki Kerfali, ami d’Ali Ziri, témoin du drame et victime lui aussi des violences policières.

COLLECTIF « VÉRITÉ ET JUSTICE POUR ALI ZIRI »

Pour plus d’infos, contactez l’ATMF au 01 39 82 81 48

Email collectifaliziri@yahoo.fr
Blog http://collectif-ali-ziri.over-blog.com

Mobilisations sur paris et ailleurs contre les violences policières

- Paris : Manifestation Samedi 11 février pour Abou Bakari Tandia – Rdv à 14h l’angle de la rue de la Paix et de la rue Danielle Casanova
(au nord de la place Vendôme à Paris, métro Opéra)

http://abtandia.free.fr/

Argenteuil : Suite au retrait par la mairie ( sous la pression de syndicats de police ainsi que du ministère de l’intérieur et du préfet ) de
la plaque commémorative une conférence de presse est organisée le 6 Février à 14H30 à l’emplacement de la plaque
( angle des rues Antonin-Georges-Belin et Jeanne d’Arc, non loin de la mairie d’Argenteuil.)

- Une manifestation est également prévu le 11 février a 14h au départ de la mairie d’argenteuil
http://collectif-ali-ziri.over-blog.com/

Suite argenteuil : 8 Mars besoin de soutien pour Areski qui passe devant le juge dans la
matinée à Pontoise pour la dernière fois suite à son inculpation pour outrage alors qu’il s’est fait tapé et a assisté à la mort de son ami Ali Ziri.

Grasse : ( Vérité et Justice pour Abdelhakim Hajimi )
Rendu du jugement le 24 Fevrier. Le 25 février le comité de soutien propose un forum/ réunion afin de réunir tous les collectifs.


Clermont Ferrand :

Suite à la mort de Wissam un collectif est monté et les mobilisations rassemblent beaucoup de monde. Un forum réunissant tous les collectifs est
proposé le 17 Mars.

http://cjvpourwissam.over-blog.com/

Un retraité Algérien mort à la suite d’un contrôle policier à Argenteuil

 

Le mardi 9 juin, vers 20h30, trois policiers d’Argenteuil, dont une femme, ont arrêté un conducteur d’un véhicule, Arezki K., un Algérien de 61 ans, près du croisement des boulevards Jeanne-d’Arc et Léon-Feix.
Ce conducteur était accompagné d’un autre Algérien, Ali Ziri, 69 ans, assis sur ie siège avant du véhicule.
Selon le témoignage de ce conducteur, les trois policiers lui ont d’abord demandé de sortir du
véhicule au même titre que le passager, Ali Ziri. Suivent alors des menaces de les emmener au poste, puis des insultes « pas toujours très républicaines» et enfin des menottes et des coups.
Voyant son ami, Arezki K., traîné par terre, Ali Ziri tente de calmer les policiers, en leur
adressant cette phrase: « Laissez-le tranquille, vous n’avez pas le droit de le frapper. Je dépose plainte contre vous ». C’est alors que les policiers se saisissent de lui et le menottent à son tour.
Les deux Algériens sont alors malmenés et mis avec violence à l’intérieur du véhicule policier.
C’est dans ce véhicule que le drame, ayant entraîné la mort du retraité Ali Ziri, s’est apparemment produit,alors que les deux hommes sont transportés à l’hôpital d’Argenteuil.
Mis en garde-à-vue, pendant 24 heures, Arezki K., n’apprendra le décès de son ami que le jeudi 11 juin par des policiers du commissariat d’Argenteuil. Le conducteur affirme avoir fait l’objet d’un tabassage continu, au même titre que son ami Ali Ziri, alors qu’ils étaient tous les deux menottés. Le médecin traitant d’Arezki K.ainsi que celui de l’hôpital lui ont d’ailleurs prescrit un arrêt de travail de huit jours. Les proches et les amis du
défunt, qui se sont rendus à l’hôpital d’Argenteuil, ont tous constaté que plusieurs coups étaient visibles sur le corps de la victime.
Un collectif réunissant des proches du défunt, des associations, des partis politiques et des citoyens d’Argenteuil, s’est mis en place. Les membres de ce collectif dénommé « Vérité et justice pour M. Ali Ziri» condamnent avec force la violence «raciste» utilisée par des policiers d’Argenteuil à l’encontre d’une personne « âgée ».
Ils demandent à ce que toute la lumière soit faite pour élucider les circonstances exactes qui ont conduit à la mort de cet Algérien. Une plainte a été introduite.