Recensement des victimes de 1991 à 2004

PERSONNES TUES OU  BLESSES ( connus )

PAR OU A CAUSE DE LA POLICE
DEPUIS 1991 EN FRANCE

Si vous connaissez d’autres victimes qui ne figurent pas sur le site, n’hésitez pas à nous le signaler.

Il est clair que notre « recensement » comporte des manques et notament au niveau des victimes vivantes bléssées,violées ou humiliées ( à venir).
Etant donné que la police peut cacher un certains nombres de faits et que toutes les victimes ne se font pas toujours connaitre non plus, il en manque donc certainement  beaucoup. Les chiffres et les noms inscrits ici sont  ceux que nous avons pu retrouver.

1991 : 3 Morts et 1 bléssé

Aissa Ihich, 19 ans. Le 25 mai 1991 battu par la police au comissariat de Mantes-la-jolie. Meurt en garde à vue.
La Cour de Versailles condamne les policiers responsables de la mort du jeune, à dix mois de prison avec sursis le 20 mars 2001.
La Cour d’Appel de Versailles réduira finalement la peine des policiers à huit mois de prison avec sursis ce qui leur permettra de ne pas être révoqués, et de bénéficier de l’amnistie présidentielle
(applicable aux peines inférieures à neuf mois de prison).

Youssef Khaïf, 23 ans, tué d’une balle dans la nuque par le policier Pascal Hiblot en 1991 ( a Mantes-la-jolie).
Après dix ans de procédure (instruction interminable, non-lieu, appel…),le jury de la Cour d’assises de Versailles acquitte.
[28 septembre 2001] La balle avait été tirée à une distance estimée supérieure à douze mètres par les expertises balistiques et l’autopsie.

Ahmed Selmouni torturé par 5 policicers à Bobigny  frappé à coups de poing, de pied, de batte de base-ball et de matraque et tiré par les cheveux. On lui a aussi uriné dessus et on l’a menacé avec une seringue et un chalumeau. (93) [nov 91]

Arumum Fiva mort étouffé par 2 policiers de la PAF pendant son expulsion à l’aéroport de Roissy. [24 Aout 1991]

1992 :  1 Mort

Thibaut Cottoni, 13 ans, tué lors d’un cambriolage dans une cave à Asnières-sur-Seine par la BAC en janvier 1992.

1993 : 9 morts, 1 bléssé

Mourad Tchier 20 ans tué par balle par un policier pendant une poursuite le 27 décembre 1993 à Lyon

Maftha Belkham 19 ans tué d’une balle dans la tete par un policier pendant le cambriolage d’un magasin de sport à Firminy le 8 juin 1993.

Eric simonté 18 ans tué d’une balle dans la tete par un policier. Celui -ci, son arme de service a la main, tentait de lui passer les menottes lors d’une interpellation en flagrant délit pour vol de pneus. Le policier, bien note par ses supérieurs, est inculpe d »homicide involontaire’, place sous contrôle judiciaire et suspendu par le ministre de l’Intérieur. [Avril 93]

Fabrice Omont 15 ans tué d’une balle dans le dos alors qu’il est pris en chasse par deux policiers motards pour vol de voiture le 14 avril 1993 dans la manche.

Rachid Ardjouni 17 ans En avril 1993, à Wattrelos, un policier ivre empoigne Rachid Ardjouni, le jette au sol, pose un genou sur son dos, puis lui tire une balle dans la tête. Résultat : six mois de prison ferme. La peine n’étant pas inscrite à son casier judiciaire, le meurtrier pourra continuer à exercer le métier de policier.

Makomé M’BOWOLE, mort à 17 ans en garde à vue d’une balle dans la tête  à Paris 18. [6 avril 1993] Verdict en février 1996 : 8 ans de prison pour Pascal Compain.

Pascal Taïs mort à la suite de violences  en cellule de dégrisement à Arcachon. [7 avril 1993] 2 non-lieux suivront avec la négation des faits et des évidences.

Franck Moret,29 ans, abattu d’une balle dans la tete par un gendarme le 25 juillet 1993. Le tribunal correctionnel de Valence relaxe.[25 novembre 1997] Le procureur avait pourtant demandé une forte peine d’emprisonnement. Au cours du procès, l’accusé avait fait valoir qu’un gendarme peut tirer s’il n’a pas d’autre moyen pour stopper un véhicule,comme le prévoit un décret de 1903, jamais abrogé.

José Etienne 23 ans insulté tabassé et menacé d’une arme sur sa tempe lors de la fete de la musique [1993]

Romuald Duriez 21 ans tué d’une balle dans la tete par un policier alors qu’il tentai de voler un pack de bière à Arles.(13) [1993]

Tarcem Taqi tabassé,piétiné et insulté en sortant d’un restaurant à belleville par le brigadier Francis Catry pour avoir oublié ses papiers.Il a été hospitalisé.Les policiers ont déposés plainte our coups et blessures volontaires sur agent de la force publique, outrage et rébellion.Mais il est propriétaire d’une galerie d’art, fils de l’ancien délégué permanent des Emirats arabes unis auprès de l’Unesco, et à ce titre titulaire d’un double passeport assez chic,du coup le policier a été placer en mandat de dépot.(75) [1993]

1994:3 morts

Ibrahim Sy 18 ans tué par balle par un gendarme le 27 janvier 1994 à val de reuil près de rouen

Joël Nebor/Frédéric Adom tués par balle par un policier en civil pendant un vol à paris le 2 juin 1994.

1995 : 1 mort

Todor BOGDANOVIC, enfant tsigane du Monténégro de 7 ans tué à la frontière de Sospel, le 20 août 1995, par le sous-brigadier Carrenco de la DICCILEC, tandis qu’avec sa famille, il fuyait la Yougoslavie en guerre,

1996 : 2 morts

Sada, mort noyé dans la Seine alors qu’il était pourchassé par des gendarmes. [8 juillet 1996]

Jawad Zaouiya 20 ans, et son co-détenu asphyxiés en détention provisoire à Bois d’Arcy (78). [23 Juillet 1996]

1997 : 7 morts

1 jeune s’est tué en sautant du deuxième étage d’un immeuble et meurt de ses blessures À Paris. [25 juin 1997] Aucune instruction ouverte.

1 jeune homme tué d’une balle dans la tête par des gendarmes dans le Gard.[5 août 1997] Aucune suite judiciaire connue.

Lakdhar Aissaoui 34 ans, mort par pendaison à la maison d’arrêt St-Joseph à Lyon (69). [12 Septembre 1997]

Djamel Krima décédé à la maison d’arrêt de Grasse (06). [Novembre 1997]

1 jeune motard tué par un policier municipal de La Seyne-sur-Mer (83).[Novembre 1997] Le 13 décembre 1997, le tribunal correctionnel de Toulon établit la responsabilité du policier, mais les juges ne le condamnent qu’à quatre mois de prison avec sursis.

Abdelkader Bouziane 16 ans, tué d’une balle dans la nuque par un policier dans la forêt de Fontainebleau. [18 décembre 1997] Le 16 décembre 2001, le policier en cause bénéficiera d’un non-lieu.

Fabrice Fernandez 24 ans, tué d’une balle dans la tête
par le policier Carvallo dans un commissariat de Lyon (69). [20 décembre 1997] Fait rare, le policier sera condamné à 12 ans de prison ferme.

Momar Diop roué de coups par des policiers pendant une manifestation a saint denis,arreté et condamné à 4 mois de prison pour « violences à agents ».

1998 : 7 morts 1 bléssée

Smaïn Massoui Massoui 21 ans, pendu dans sa cellule à Lyon (69), 2 jours avant sa sortie. [9 mai 1998]

1 « sans-domicile-fixe » tué de 3 balles par un policier en civil pour lui avoir demandé une cigarette à Tarbes (65). [31 août 1998] Aucune suite judiciaire connue.

Sydney Manoka Nzeza 25 ans, jeté à terre menotté et asphyxié par 5 policiers, alors qu’il se promenait en rollers à Tourcoing. [6 novembre 1998] Le 5 juillet 2000, le tribunal relaxe 3 des 5 policiers. Les 2 policiers jugés directement responsables de la mort du jeune homme sont condamnés à sept mois de prison avec sursis.

2 jeunes tués par des gendarmes à Riom (63). [15 novembre 1998] Aucune suite judiciaire connue.

Mohammed Saoud, écrasé et étouffé par 3 policiers à Toulon (83). [20 novembre 1998] Les faits se déroulent sur la terrasse de son domicile, l’homme était alors à terre, menotté et maîtrisé. Le 12 octobre 2000, les policiers mis en cause bénéficient d’un non-lieu.

Habib 17 ans, tué d’une balle dans la tête à bout portant par un policier accompagné de ses collègues à Toulouse (31) lors d’une interpellation. [13 décembre 1998] le policier meurtrier est condamné à 3 ans de prison avec sursis…

Une jeune femme agressée sexuellement au CRA de nanterre.Le 13 septembre 1998, quatre policiers entrent dans la chambre qu’une jeune femme, placée en rétention à la préfecture de Nanterre, occupe seule. L’un d’eux se masturbe devant elle, pendant que les trois autres la harcèlent 1 heure durant. Sa résistance à leurs propositions les fait finalement partir. Les policiers sont mis en examen le 17 septembre et placés sous contrôle judiciaire. Ils nient les faits et accusent la jeune femme de les avoir aguichés.

1999 : 8 morts, 2 bléssés

Lionel O., abattu par des balles policières d’une patrouille de l’Unité mobile spécialisée (UMS). Seine-Saint-Denis (93). [25 janv 1999]

1 homme de 27 ans tué par un gendarme d’une balle en pleine tête à Caen (14). [30 janvier 1999] Le gendarme affirme que la balle est partie accidentellement. Aucune suite judiciaire connue.

Nordine Maamcha 31 ans, pendu en isolement à la maison d’arrêt de St-Paul à Lyon (69). [31 janvier 1999]. 2 mois avant sa sortie, la famille est prévenue par téléphone par un responsable anonyme de la prison et le rapport d’autopsie n’a pas été remis à la famille.

Younès Aalilouch 23 ans, handicapé, mort à la maison d’arrêt de St-Joseph à Lyon (69). [mai 1999]. Au cours d’un parloir avec les membres de sa famille, il s’était plaint d’avoir subi des violences de la part des surveillants. Un medecin de la prison annonce le suicide de Younès : pourtant les conditions du décès restent inexpliquées.

1 chauffeur de taxi guadeloupéen, tué d’une balle dans la tête par un lieutenant de police. [14 mai 1999] Le tribunal de Bobigny acquitte. Unesemaine auparavant, le policier avait été décoré de la médaille d’honneur de la police française.

Arunam Fiva, tué par un commissaire de police et un inspecteur en service à Roissy au cours de son expulsion. [23 juin 1999] Le tribunal de Bobigny relaxe.

Maryse, mère de famille interpellée lors d’un contrôle autoroutier par la police communale d’Aulnay-sous-Bois sur l’A3, violée-torturée-battue-insultée par 4 CRS au Commissariat d’Argenteuil (95). [15 aout 99] Le service médico légal du Professeur Garnier a confirmé l’aspect médical du viol en précisant que l’opération était urgente du fait de la présence d’un corps étranger (lanière de cuir d’un équipement de CRS qui avait été introduite dans les organes génitaux de la victime).

Sabri Zaïter 20 ans, mort à la maison d’arrêt de Grasse. [Août 1999] La version officielle, il se serait étouffé avec un oreiller…au mitard.

1 homme de 28 ans tué d’une balle dans la tête par un policier à Cormeilles-en-Parisis, lors d’un simple contrôle d’identité. [1er septembre 1999] Le policier affirme avoir tiré en l’air. Aucune suite judiciaireconnue.

Hilarion éborgner par un tir de flashball sur l’ile de la réunion en 1999

2000 : 3 morts

1 homme est mort au commissariat de police de Mayenne (52). [24 mars 2000]. On évoque un suicide par étouffement, mais, quelques jours plus tard, l’autopsie révèle des  » ecchymoses inexpliquées  » et des hématomes autour du cou. Aucune suite judiciaire connue.

Riad Hamlaoui 23 ans, tué d’une balle dans la nuque à bout portant par un policier accompagné de son collègue à Lille (59). [16 avril 2000] Riad était assis dans une voiture à l’arrêt côté passager en train de boire avec un ami. Le 4 juillet 2002, le policier, reconnu coupable, sera condamné à 3 ans de prison avec sursis.

Ali Rezgui 19 ans, tué par un policier à Combs-la-Ville (Seine-et-Marne 77) alors qu’il forçait un barrage au volant d’une fourgonnette.

2001 : 8 morts

1 jeune homme tué par un gendarme à Saint-Martin-d’Uriage. [10 février 2001] Aucune suite judiciaire connue.

1 jeune homme tué à la suite d’une course-poursuite avec la police à Montigny-les-Cormeilles. [19 juin 2001] Pris en chasse par des policiers alors qu’il roulait sans casque, en compagnie d’un ami. Aucune suite judiciaire connue.

4 jeunes hommes, morts dans un accident de voiture causé par une course-poursuite avec des policiers sur les hauteurs de Thonon-les-Bains. [13 octobre 2001] Aucune instruction n’est ouverte

1 homme mort après une nuit passée en garde-à-vue au commissariat de police du 9ème arrondissement de Paris. [29 octobre 2001] Plusieurs personnes témoignent de la brutalité de son interpellation, alors qu’il était au volant de sa voiture. Aucune suite judiciaire connue.

1 jeune homme, mort d’une crise cardiaque en pleine rue lors d’un contrôle d’identité à Antibes. [5 novembre 2001] Les policiers ont empêché ses camarades de lui faire un massage cardiaque. Aucune suite judiciaire connue.

2002 : 5 morts 1 bléssé

Moussa 16 ans, tué d’une balle dans la tempe par un policier lors d’une course-poursuite en voiture. [2 janvier 2002] Aucune suite judiciaire connue.

Xavier Dem, tué d’une balle dans la tête lors d’une interpellation au domicile de son grand-père à Dammarie-les-Lys (77) [mai 02]  Aucune suite judiciaire connue.

Mohamed Berrichi, mort d’une chute de moto pendant une course-poursuite à Dammarie-les-Lys (77) [mai 02] Les policiers avaient pris en chasse le jeune homme parce qu’il ne portait pas de casque. Aucune instruction n’est ouverte.

Georges Mondésir 42 ans, mort étouffé par la clé au cou d’un policier à Châtenay-Malabry (92). [sept 02] Selon les témoins, contrairement à ce qui s’est dit, il est bel et bien mort entre les mains des policiers, sur la pelouse en bas de chez lui, sous les yeux des mômes avec qui il jouait quelques instants auparavant.

Ricardo Barrientos 52 ans, mort d’un malaise cardiaque à Roissy (95) lors de son expulsion forcée en avion. [déc 02]

KARIM LATIFI frappé et insulter par des policiers à paris (75) [2002]

2003 : 7 morts, 1 bléssés

Getu Hagos 24 ans, étouffé dans un avion lors de son expulsion à Roissy (95). [janv 03] Le chef de cabine de l’avion témoignera de la violence des policiers : l’un d’entre eux s’est « assis sur la taille et les cuisses » du jeune Somalien, le 2nd « sur le thorax », et le 3èmè a appliqué un coussin sur sa tête pour étouffer ses cris. Les trois fonctionnaires sont suspendus, et une enquête est ouverte.

Manikkavasakar Kanavathipphillai, mort lors d’une garde-à-vue à Saint-Aybert (59). [fév 03]

Mourad Belmokhtar 17 ans, tué d’une balle dans la nuque par un policier à Nîmes (30) [mars 03]

Aurélien Joux 24 ans, tué par balle à Feurs (32) [mars 03]

Nicolas Billotet 23 ans, tué par balle, à Lyon (69) [mars 03]

Jamel opéré pour une ablation de la rate et une partie du pancréas suite à « un coup direct violent et très localisé », 17 mai 2003 à Champigny (94)

Léon 50 ans, mort pendant qu’il est « maîtrisé » sur le trottoir (75) [juil 03]

Sofian 18 ans, mort dans la prison de Pontet (84) [déc 03]

2004 : 8 morts 2 bléssés

Abdelkarim Aouad 30 ans, mort dans un commissariat de Marignane (13) [fév 04]

Un jeune de 20 ans, mort dans la maison d’arrêt d’Elsau (67) [mars 04]

Hassan Jabiri 33 ans, tué d’une balle dans la tête tirée par un gendarme suite à un contrôle, à Strasbourg (67). [mars 04] En Janvier 2009, la cour d’appel de Colmar condamne le gendarme à une peine de huit mois de prison avec sursis.

Mickaël, grapheur de 19 ans, noyé par cinq mètres de fond dans la Marne sous les yeux de la police qui le poursuivait pour un tag sur un mur antibruit. [avril 04]

Ibrahim Diakite 7 ans, mort d’une balle dans la tête à son domicile tirée par un voisin policier à Paris 19 (75). [juin 04]

Abdelhafid Rouag 45 ans, mort après un passage dans le commissariat de Paris 17ème (75) [oct 04] Suite inconnue

Abdelmadjid Madi torturé par des policiers en seine saint denis (93) [04]

Brice Petit brutalisé et accusé de violences et d’outrage par des policiers pour s’etre interposer alors qu’il insistait à une interpallation violente à montpellier. [04]

Giovanni Rivas 17ans victime de violences policières à noumea en nouvelle caledonie

Jérémy Taillandier tué par un gendarme en 2004.

R. L. / M.-J. D victimes de violences policieres en 2004

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>