Essonne : un jeune meurt après avoir tenté d’échapper à la police sur son quad

L’adolescent, qui circulait sans casque, a pris la fuite en apercevant les policiers et a percuté violemment un bus. Une enquête a été ouverte pour préciser les circonstances de sa mort.

La mort d’un adolescent à Massy (Essonne), qui a percuté un bus en tentant d’échapper à la police sur son quad, a provoqué des échauffourées dans cette ville de la banlieue parisienne, vendredi 5 mai au soir.

Le jeune homme de 17 ans circulait sans casque dans la ville limitrophe d’Antony (Hauts-de-Seine) en fin d’après-midi, lorsqu’il a été repéré par des agents de la brigade anticriminalité (BAC). Les policiers se sont dirigés vers lui « à pied pour le contrôler » et l’adolescent a pris « la fuite en les apercevant », a rapporté la procureure de la République à Nanterre dans un communiqué.

L’ayant perdu de vue, la patrouille a regagné sa voiture et croisé le fuyard quelques centaines de mètres plus loin. Les fonctionnaires l’ont vu amorcer « à vitesse très élevée » un virage à droite et percuter« violemment » un bus déjà « engagé dans l’intersection », a précisé la procureure, Catherine Denis.

Enquête ouverte

Hospitalisé dans un état grave, l’adolescent a succombé à ses blessures dans la nuit.
Sa mort a entraîné des violences urbaines vendredi soir autour du quartier du Grand Ensemble à Massy, où le jeune homme habitait, a rapporté une source policière.

Une quarantaine de jeunes ont cassé des vitres, des Abribus et ont mis feu à des poubelles, a-t-elle détaillé. Une section de CRS a été déployée et deux personnes ont été interpellées. Le calme a été rétabli samedi vers 2 heures du matin, selon cette source.

Une enquête a été ouverte pour préciser les circonstances de la mort de l’adolescent. « Les premières constatations montrent que le conducteur était dépourvu de casque » et qu’il circulait sur un engin aux « pneus lisses », selon le procureur.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2017/05/06/essonne-un-jeune-meurt-apres-avoir-tente-d-echapper-a-la-police-sur-son-quad_5123553_1653578.html#kCJwDMF7LauopJKX.99

Lire aussi :

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/massy-rassemblement-apres-la-mort-d-un-adolescent-qui-fuyait-la-police_1905866.html

COMMEMORATION DES 10 ANS DE L’ASSASSINAT DE LAMINE DIENG PAR LA POLICE

Aucun texte alternatif disponible.

« Malheureusement aucune marche ne fera revivre les morts. En revanche en continuant la mobilisation avec le collectif des familles de ceux dont la vie a été volée par la police, on peut aider à rétablir la vérité et l’honneur. »

Rendez-vous Samedi 17 Juin 2017 Pour les 10 Ans de l’assassinat de Lamine Dieng par la Police Nationale.

Page Facebook : Collectif Vies Volees
Twitter : @ViesVolees

 POT COMMUN POUR PARTICIPER FINANCIÈREMENT : https://www.lepotcommun.fr/pot/9kvomigr

JUSTICE ET VERITE POUR ANGELO GARAND

La famille de Angelo Garand a besoin de notre solidarité, il est important que cette famille puisse enterrer Leur frère en toute Dignité et permettre à la famille de se constituer partie civile elle rencontre un avocat Demain qui pour ouvrir la procédure demande une avance.

Merci de relayer au maximum.

Nous nous devons de leur apporter toute Notre soutien et Notre solidarité.

*Ci-joint le lien Leetchi de la famille Garand *

https://www.leetchi.com/fr/Cagnotte/18210352/d72ff64d

 

A VOIR UNE VIDEO DE SA SOEUR POUR RETABLIR LA VERITE SUR L’EXECUTION D’ANGELO : que justice soit faites pour Angelo

Communiqué de presse suite à la mort de Shaoyo LIU abattu par la BAC dans le 19eme

Le 26 mars 2017 à 20h, dans le 19e, deux jeunes filles voient des policiers en civil pénétrer dans leur appartement, et abattre d’un coup de feu leur père.

La police évoque la légitime défense, que le père de famille aurait agressé avec des ciseaux un collègue, que le défunt est d’origine asiatique. Version contestée par les deux jeunes filles: Le père leur préparait du poisson pour le dîner, n’a eu pour seule reaction que de reculer quand il vit la porte enfoncée, les policiers ont tiré sans aucun mot, ni aucune sommation, ni tenté de maîtriser personne. Les policiers ont été alertés par une dénonciation calomnieuse.

Indépendamment du témoignage des jeunes filles qui mettent en doute la version policière, ce qui est choquant est l’usage disproportionné de l’arme à feu par notre police. Que la police et la presse insistent sur l’origine de la victime sans rapport avec cette affaire qui a les contours d’une bavure est choquante: il n’est pas nécessaire de communautariser. Une victime est une victime.

Nous sommes solidaires avec la famille du défunt et sommes opposés aux forces de l’ombre qui soufflent sur les braises du communautarisme et de la violence.

Communiqué commun:
Chinois de France Français de Chine
Association des Jeunes Chinois de France

Source : http://www.lajcf.fr/mobilisation/communique-de-presse-bavure-policiere-entrainant-la-mort-dun-civil/